Le tueur à la cravate

Les vacances enfiiiiin ! Pour fêter ça une chronique très très rapide ! 😉

couv2681720.gifTitre: Le tueur à la cravate
Auteur: Marie-Aude Murail
Maison d’édition: L’école des loisirs
Collection: Médium poche
Date de parution: 2016 (2010 pour la première édition)
Nombre de pages: 362

Résumé:
Grâce à quelques clics et une adresse mail bidon, Ruth Cassel a pu s’inscrire sur le site perdu-de-vue.com et y déposer une vieille photo de classe en noir et blanc trouvée dans les affaires de son père. La manip n’a qu’un seul but : l’aider à différencier les deux blondes aux yeux noisette sur la photo, Marie-Ève et Ève-Marie, respectivement la mère de Ruth et sa soeur jumelle, décédées à vingt ans d’intervalle. Très vite, comme s’ils avaient attendu ce signal, des anciens de la terminale S3 se manifestent. L’ex-beau gosse de la classe, une prof de philo à la retraite, une copine des jumelles et, en prime, un grand-père dont Ruth ne soupçonnait pas l’existence, s’empressent de répondre. Tout pourrait s’arrêter là… Mais la photo de classe a réveillé de terribles souvenirs. Les e-mails évoquent un meurtre commis l’année de la terminale, celui d’Ève-Marie. Ils parlent d’un étrangleur récidiviste, le tueur à la cravate. Bien plus effrayant, ils mettent en cause l’une des personnes que Ruth aime le plus au monde, son propre père, Martin Cassel…

Mon avis:

J’aime beaucoup les livres de Marie-Aude Murail, alors quand je suis tombé sur celui-là dans une librairie je l’ai acheté tout de suite ! (ça remontre à juin quand même ^^’)  Je ne suis pas fan des romans policier à la base, mais j’ai bien aimé celui-ci ! L’intrigue est intéressante et les personnages aussi. On veut à tout prix découvrir qui est derrière tout ça et l’histoire est bien ficelé avec beaucoup de suspens (logiquement… x).

J’ai bien aimé Ruth même si des fois elle me tapait un peu sur les nerfs et sa petite soeur aussi x) . Mais le fait qu’elle veuille la protéger envers et contre tout est très beau. Le personnage de Martin Cassel est vraiment intriguant, je ne savais pas du tout quoi penser de lui !

Ce n’est pas mon livre préféré de cette auteure, mais j’ai quand même passé un bon moment et qui sait peut être que ça va me faire lire plus de romans policier ?

Petit plus : les dernières pages à la fin où Marie-Aude Murail raconte comment elle a eu l’idée de cette histoire !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *