Fans de la vie impossible

Fans de la vie impossible

Une autre mini chronique sur un roman lu cet été…

Titre: Fans de la vie impossible
Auteur: Kate Scelsa
Traduit de l’anglais (américain) par: Faustine Fiore
Maison d’édition: Gallimard
Collection: Scripto
Date de parution: 25 février 2016
Nombre de pages: 365

Résumé:
Trois adolescents en perte de repères : Amour, Amitié, Tentations…. Un 1er roman young adult affranchi, brûlant, profond. Mira tente de faire croire qu’elle peut fonctionner comme un être humain normalement constitué, dans ce nouveau lycée, et pas comme une fille incapable de quitter son lit pendant des jours. Jeremy est le passionné d’art terriblement timide, qui s’isole depuis l’incident qui a ruiné sa dernière année scolaire. Sebby, le meilleur ami gay de Mira, vit en famille d’accueil. Lumineux et charismatique, il s’est construit avec elle un univers de rituels magiques et d’escapades secrètes destiné a réparer les brisures de leurs vies. Ensemble, ils tentent de sublimer une vie dont ils ne perçoivent que la dureté. Mais les tentations destructives sont la. S’aimer suffira-t-il a les sauver ? Un trio follement attachant et déterminé malgré tout a vivre pour le meilleur, pour l’impossible.

Mon avis:

J’ai pris ce livre au hasard dans une librairie, la couverture et le résumé me plaisaient bien. Et wow. Je ne m’attendais pas à ça. Ce roman c’est un concentré d’émotions, beaucoup d’amitié et d’amour, de pensées et de sentiments d’adolescents, de tristesse, de colère…bref c’est tout plein de choses à la fois et quand je l’ai fini je ne savais pas vraiment quoi en penser. Même encore aujourd’hui je ne sais pas. Est-ce un coup de coeur ? Non. Pas à ce point, j’ai bien aimé mais il est long à digérer et j’avoue que certains passages m’ont déplu. ^^’

Les personnages sont attachants. J’ai beaucoup aimé Jeremy ainsi que Mira, un peu moins Sebby, même s’il est adorable à sa manière.

Je n’ai pas grand chose à dire d’autres, c’est un très beau roman, très intense. Drôle et triste à la fois. Qui raconte des histoires assez réalistes, humaines et dans lesquelles ont peut même parfois se retrouver.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *