Bilan du mois de janvier 2017

Salut !

Ahhh le mois de janvier… le mois où l’on décide de changer plein de mauvaises habitudes, avec les résolutions notamment… On est à présent au mois de février, observez-vous réellement une différence par rapport à, je ne sais pas, le mois de décembre ? Est-ce vraiment lié à la nouvelle année ou juste à ce que vous avez vécu entre temps ? Perso j’ai abandonné depuis longtemps l’idée de tenir mes résolutions hehe x)

Bref, c’était la petite intro un peu bizarre (de misscoquelicot x), place au bilan, avec les livres qu’on a lu, les films qu’on a vu, et une petite citation !

Bonne lecture !

Misstournesol:

Livres:  mon mois de janvier a été plutôt tristounet niveau lecture… j’ai principalement lu Mme Bovary de Flaubert pour les cours et je ne l’ai toujours pas fini… ><‘ plus quelques manga dont :

Love, be loved, leave, be left tome 2 de Io Sakisaka, un shôjo très sympa, j’ai hâte de lire la suite !

Films: je suis allée au cinéma voir :

Vaiana, la légende du bout du monde (Moana) que j’ai adoré !! Un autre Disney vraiment génial ! Je n’ai fait qu’écouter les chansons après avoir vu le film x)

Your name, je suis allé le voir en version originale sous-titré français. On ne peut que rester bouche-bée après avoir vu ce film. En plus de super beau dessins et de personnages attachants, une intrigue absolument géniale avec un dénouement complètement fouu ! Bref, si vous aimez les films d’animations japonais, foncez ! 😉

Puis j’ai regardé deux comédies musicales que je voulais voir depuis assez longtemps, je n’ai pas été déçu !

Singin’ in the rain, celle que j’ai préféré d’entre les deux, plein de bonne humeur et de chansons entraînantes ! 😀

West Side Story, un classique niveau comédie musicale. Bien aimé, mais sans plus. 🙂

Ma citation du mois est « Il n’y a pas de hasards, il n’y a que des rendez-vous. » -Paul Éluard

Misscoquelicot:

Livres:

   

– Les Pluies, de Vincent Villeminot. Pas mal, il se lit rapidement, rien de particulièrement intéressant. Le personnage principal, qui est un garçon me tapait un peu sur les nerfs avec ses « tout est de ma faute » « je suis le responsable » blablabla, persuadé qu’il a rencontré son grand amour à 14 (ou 15?) ans. C’est pas mon truc. Il va y avoir (ou il y a déjà, je ne sais pas) un deuxième tome, et je ne le lirais sans doute pas.
– Promise, Insoumise, Conquise de Allie Condie. Une trilogie un peu dystopique sur une société qui contrôle tous nous faits et gestes (en quelques sortes). J’ai écrit une chronique ici
– Le livre de Perle de Timothée de Fombelle. Un gros coup de coeur ! Pour la chronique, c’est par ici !
– La Passe-miroir tome 1 : Les fiancés de l’hiver, de Christelle Dabos. Une lecture très agréable! (j’ai même plutôt dévoré le livre ^^)
– Le mariage de Figaro, Beaumarchais. Je l’ai lu pour mes cours de français. Lecture étonnamment facile si l’on considère l’époque où il a été écrit. Je suis contente de l’avoir lu, j’aime bien l’opéra qui en a été fait (je ne me souviens pas du compositeur…).

Films:
The dreamers est un film que j’ai trouvé assez étrange par rapport à la relation entre deux jumeaux et un de leurs « amis ». C’est un peu perturbant.

    
La belle personne, l’adaptation libre de La Princesse de Clèves (que je n’ai pas lu). Alors lui, j’ai adoré. Le jeu d’acteur est pas mal, avec Léa Seydoux et Louis Garrel (je trouve les deux acteurs assez beaux dans ce film, surtout Léa Seydoux avec ces cheveux noirs il me semble qui font ressortir sa pâleur *.*… c’est personnel).
If i stay. J’avais lu le livre, pas tellement accroché, pareil pour l’adaptation. Il est dans le style que j’appelle « typiquement américain », le côté hyper dramatique, avec le petit copain qu’elle aime plus que tout blablabla… bon. Ok. Pas mon style.

   
The riot club. Les traditions/bizutages des étudiants de l’université de Oxford. Morale du film: les riches font ce qu’ils veulent et ressortent toujours gagnants, tant pis pour les autres.
Little miss sunshine, un film qui met de bonne humeur avec ses personnages attachants: une petite fille de 7 ans qui veut passer un concours, un grand-père pervers, un oncle suicidaire/dépressif, un frère qui refuse de parler… ça fait du bien de temps en temps x).

                                
9 songs. Un film qui dure une heure, alternant scènes érotiques et extraits de concerts. Sans plus.
Beautiful thing. Deux adolescents qui ont du mal à accepter leur homosexualité qu’ils découvrent tout juste. Un film « tout mignon ».

                     
Vanity fair. Les intrigues de l’époque, la pression pour trouver un mari de bonne famille pour qu’il parte ensuite à la guerre, la bataille pour essayer de s’élever socialement… presque un film documentaire sr la situation des femmes de l’époque. Je n’ai pas trop aimé.
Les enfants du siècle retrace l’histoire d’amour entre George Sand et Alfred de Musset. L’Amour avec un grand A, qui fait plus ou moins rêver…


Ralph. Il faudrait un miracle pour sortir sa mère du coma. Bien décidé à le produire ce miracle, il se met en tête qu’arriver premier au grand marathon de Boston sera celui qu’il lui faut. Touchant (un peu énervant parfois avec les « alleluja » chantés régulièrement, mais ce n’est qu’un détail).

Ma citation du mois: « Un dieu né de la peur est un faux dieu.«  de Osho.  Je ne dis absolument pas que c’est vrai, je vous invite juste à réfléchir sur ce qu’il ajoute à ce propos: on remarque que ce sont surtout (pas seulement, mais ils sont plus nombreux) les personnes âgées qui vont à l’église, étant plus proche de la mort, de mourir, ils ont « besoin » de ce raccrocher à une explication, à une idée de ce qu’il ce passe ensuite… Leur dieu serait donc né de la peur de la mort ? Je vous laisse vous faire votre propre opinion sur le sujet 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *