Trouvailles musicales #4

Salut!

Cet article est une sélection de chansons que j’ai découvertes récemment (dans les derniers mois qui ce sont écoulés) et que j’ai de manière générale beaucoup (trop?) écouté. Avec des styles différents pour essayer de satisfaire tout le monde, j’espère que vous aimerez cette playlist!

  • Wasting my young years de London Grammar. Une chanson que je trouve une peu nostalgique, ou que j’interprète du moins de cette façon (leur nouvel album est sortit tout récemment!)
  • Lorelei de Scorpions, il me semble qu’il y a un poème de Rimbaud qui parle de cette légende. si cette chanson est vraiment à propos de cette légende je ne sais pas, mais c’est un groupe allemand et c’est une légende allemande relativement connue… le style de la chanson est similaire aux autres chansons de ce même groupe, donc plutôt rock.
  • Winners de Thomas Azier. J’aimais beaucoup Red eyes de ce même chanteur, et je dirais que ce sont des chansons sur lesquelles on peut danser…? bref, allez écouter!
  • Eclair Eclair – BB Brunes. Une chanson assez récente pour ce groupe dont je n’avais plus trop de nouvelles (Ô joie, après tant d’années!), qui a un rythme agréable.
  • Kamikaze de Susanne Sundfor. Indie Pop? je ne sais vraiment pas décrire les chansons et leur style…
  • Nantes de Beirut, j’ai viens découvrir ce groupe (que ma mère connaissait pourtant déjà) et j’aime bien écouter leur chansons avant de dormir, ça me détend…
  • Ran de Future Islands, une chanson plus énergique que la précédente, elle me met de bonne humeur.
  • Destruction of the Disgusting Ugly Hate de Soko Une chanson apaisante avec une message sympa 😉
  • King Night de Salem Une chanson « spéciale » que tout le monde ne vas pas aimer… (d’un style un peu similaire: Goth de Sidewalks And Skeletons)
  • A lady of a certain age de The Divine Comedy. Une drôle de musique, mais que j’aime bien quand même… peut-être un peu mélancolique.

C’est tout pour cette playlist, n’hésitez pas à mettre vos découvertes à vous dans les commentaires! 😉

Bilan du mois de mai 2017

Salut!

Voici notre bilan du mois de mai: nos lectures ainsi que les films que nous avons regardé (et des bouffées de beau temps que je vous envoie virtuellement)

Misstournesol:

Ce mois-ci j’ai juste lu deux tomes d’un manga que je n’ai pas trop aimé : Solanin de Inio Asano.
Sinon je lis Les Bienveillantes de Jonathan Littell (depuis avril. ><‘)

J’ai vu pas mal de films par contre:

Lost in translation, un film assez spécial mais sympa 🙂

Les hommes préfèrent les blondes, petite comédie musicale marrante avec Marilyn Monroe

Breakfast at Tiffany’s (Diamant sur canapé en français), un très beau film avec Audrey Hepburn qui joue un personnage déjanté. J’ai beaucoup aimé !

iBoy, j’avais lu le livre dont il est adapté il y a deux ans je crois, donc le film m’intriguait. Pas mal.

Les demoiselles de Rochefort, une comédie musicale française assez connue. Longue, mais sympathique ! 🙂

Ma citation du mois est : « L’acte le plus courageux, c’est encore de penser par soi-même. »– Coco Chanel

Misscoquelicot:

Films: comme d’habitude j’ai vu plus de films que je n’ai lu de livres…

Fifty shades darker. Aussi médiocre que le premier… Il ne se passe franchement pas grand chose, il aurait pu être fait en 30 minutes plutôt que 2 heures x)

J’ai tué ma mère, de Xavier Dolan. Magnifique. Comme Les amours imaginaires que j’ai aussi regardé ce mois-ci même si j’ai une préférence pour le premier, tous deux sont réussit et bien réalisés, j’ai hâte de voir celui qu’il a sorti récemment…

     

Ginger and Rosa. La bande annonce m’avait vraiment donné envie de voir le film… et j’ai été déçue… au bout dès dix premières minutes on comprends de quoi va parler le film et on devine facilement la suite. Dommage.

Livres:

J’ai lu les deux tomes de Susan Hopper (Le parfum perdu et Les forces fantômes), un personnage et une histoire que j’aime toujours autant.

    

Ma citation du mois: « Le véritable voyage de découverte ne consiste pas à chercher de nouveaux paysages, mais à avoir de nouveaux yeux. » Marcel Proust

Bon mois de juin à tous et bonne chance à ceux qui passent le bac ou autres examens!

Songe à la douceur

Coucou !
Voici une petite chronique, d’un livre qui a bien fait parler de lui sur la blogosphère en automne dernier…

Titre: Songe à la douceur
Auteur: Clémentine Beauvais
Maison d’édition: Sarbacane
Collection: Exprim’
Nombre de pages: 239
Date de parution: août 2016

Résumé:

Quand Tatiana rencontre Eugène, elle a 14 ans, il en a 17 ; c’est l’été, et il n’a rien d’autre à faire que de lui parler. Il est sûr de lui, charmant, et plein d’ennui, et elle timide, idéaliste et romantique. Inévitablement, elle tombe amoureuse de lui, et lui, semblerait-il… aussi. Alors elle lui écrit une lettre ; il la rejette, pour de mauvaises raisons peut-être. Et puis un drame les sépare pour de bon. Dix ans plus tard, ils se retrouvent par hasard. Tatiana s’est affirmée, elle est mûre et confiante ; Eugène s’aperçoit, maintenant, qu’il la lui faut absolument. Mais est-ce qu’elle veut encore de lui ? Songe à la douceur , c’est l’histoire de ces deux histoires d’un amour absolu et déphasé – l’un adolescent, l’autre jeune adulte – et de ce que dix ans à ce moment-là d’une vie peuvent changer. Une double histoire d’amour inspirée des deux Eugène Onéguine de Pouchkine et de Tchaikovsky – et donc écrite en vers, pour en garder la poésie.

Mon avis:

J’ai lu ce roman en octobre, quand toute la blogosphère en parlait. Il en a fait parler de lui, en bien, très bien, et il le mérite complètement !

J’en parle huit mois plus tard avec beaucoup de retard, l’enthousiasme sur internet est un peu retombé, mais l’émotion et la beauté de ce bouquin sont toujours là.

J’avais tellement hâte de le lire, j’ai vu Clémentine Beauvais dans une conférence en septembre, et je l’ai acheté en même temps. Elle me l’a dédicacé *-*
J’ai littéralement dévoré ce roman, en une soirée c’était plié. J’ai très envie de le relire en ce moment. C’est le genre de roman tout doux tout beau, que l’on veut toujours garder avec soi !

Il y a plein de chroniques qui ont déjà été faites dessus, plein de beaux avis donc j’ai l’impression de répéter, mais tant pis x)

Comme vous l’avez sûrement déjà compris, j’ai a-do-ré ce livre ! Il y avait tout pour me séduire. Franchement, le fait qu’il soit en vers déjà chapeau ! Ce n’est pas du tout dérangeant, au contraire c’est encore plus magnifique. Je trouve les vers tellement beaux, j’adore les poèmes, les pièces de théâtre en vers, alors j’étais ravie !

Je l’ai lu en octobre, donc je vous avoue que je ne me rappelle pas trop de l’histoire. Juste que j’ai trouvé ça beau, superbe, vraiment extraordinaire.

Songe à la douceur est adapté du romane Eugène Onéguine d’Alexandre Pouchkine (qui est en vers également) et j’ai très envie de le lire maintenant.

Pour finir, ce fut un total coup de coeur que je vais aller relire dès que les cours (et épreuves du bac ><) seront terminés ! Un roman sublime. À lire si ce n’est pas déjà fait 😉

Bilan du mois d’avril 2017

Hey !

En ce début de mois de mai nous vous retrouvons pour notre bilan du mois précédent (soit celui d’avril) où l’on vous parle de nos lectures, des films qu’on a vus, avec pour finir notre citation du mois, bonne lecture!

Misstournesol:

J’ai lu Les liaisons dangereuses de Laclos, pour les cours. Pas mal, mais de nombreuses longueurs. ^^’
Et La nuit de Valognes (pour les cours aussi) de Schmitt, c’est une réécriture de Dom Juan de Molière. J’ai été très surprise, je n’avais pas trop aimé Dom Juan, mais là j’ai bien aimé cette petite pièce de théâtre et j’ai passé un bon moment.

Films :

La Belle et la Bête, j’ai adoré ! C’était facile de me convaincre en même temps : Disney, des jolis costumes et décors, Emma Watson et des chansons c’est bon ! x)

Les gardiens de la galaxie 2, sympa mais sans plus.

Le bon, la brute et le truand, je n’étais pas sûre d’aimer mais j’ai été surprise et j’ai bien aimé ! Un classique après tout 😉

Fight Club, j’ai bien aimé aussi même si ce n’est pas vraiment le genre de film que je regarde habituellement. Une autre surprise x)

Ma citation du mois est : « Vous ne devez pas perdre espoir en l’Humanité. L’Humanité est un océan : même si quelques gouttes sont souillées, l’océan ne le devient pas. » -Gandhi.

Misscoquelicot:

Mon unique lecture du mois: Les Lettres Persanes (extraits) de Montesquieu. N’ayant lu que des extraits du roman, je suppose que les lettres sélectionnées pour l’ouvrage on un certain intérêt… la lecture n’était donc pas désagréable, parfois même intéressante.

Films:

Bon, on va commencer avec les trois « classiques français », comme ça c’est fait (à mon avis tout le monde connais et je ne les recommande pas). On a: Brice de Nice, Le père noël est une ordure, et Les sous-doués passent le bac (mon préféré des trois).

          

Divines. Mon Dieu je ne m’attendais pas à une fin pareille. Une film qui reste cependant intéressant, avec un très bon jeu d’acteurs.

     

Le sel de la Terre est un film biographique narrant la vie du photographe Sebastiano Salgado. Certaines parties du documentaire peuvent être « dures » (photos de personnes mortes de faim, du génocide au Rwanda…), la fin et (heureusement) plus joyeuse, avec un aspect écologique, la « reconversion » de Sebastiano vers des photos de la nature et des animaux.

Sing street, un film qui met de bonne humeur, qui fait toujours du bien.

        

The girl king, la biographie (partielle) de la reine de suède, Christina (qui a régnée dans les années 1600). Un film très intéressant, même si après recherches je suis pas sûre que tout soit vrai (forcément, mais bon, je tenais à le préciser).

Ma citation du mois: « Pas facile d’être sage les poumons pleins de rage » je ne sais pas de qui cette phrase est, je l’ai juste vu sur internet… Je crois que si j’habitais en France je ferais effectivement beaucoup de bêtises vu les débats politiques que nous avons actuellement… reste à voir le résultat des législatives (mon dieu) 😉

N’HÉSITER PAS À PARTAGER VOS DÉCOUVERTES DU MOIS D’AVRIL & BON MOIS DE MAI À TOUS !

trouvailles musicales #3

Hey!

Ça fait un bout de temps que je n’ai pas mis à jour mes découvertes musicales, donc dans cette sélection il y a certaines chansons que j’écoutais en décembre… j’éspère tout de même vous faire découvrir de nouveaux titres, bonne lecture!

 

  • Roxanne – The Police. Un vieux classique… rock?
  • Love Will Tear Us Apart – Joy Division. Toujours dans du rock, un classique.
  • Monarchy Of Roses – Red Hot Chili Peppers. Je crois bien que c’est aussi du rock, mais un peu plus « catchy » que la chanson précédente.
  • Midnight City – M83. Un style plus électro, je pense, qui me donne de l’énergie.
  • Ode To Sleep – Twenty One Pilots. Énergique, mais un peu déprimant niveau paroles, faut être dans le « mood » pour l’écouter.
  • Lover Where Do You Live? – highasakite. Toute calme et douce, un chanson agréable.
  • L’arène – Caribbean Dandee. Du rap? C’est encore un style que je découvre, mais j’étais plutôt contente de cette chanson, j’aime beaucoup!
  • Big Boy – Charlotte Cardin. Le style de musique que j’appelle « chill », mais je crois que c’est du indie…
  • Randy – Justice. Cette fois on a de l’électro, pour une fois une chanson sur laquelle on peut (plus ou moins) danser!
  • Tonight – Lykke Li. Alors là je ne saurais pas décrire cette chanson… elle était dans une série (Skam saison 3 pour ceux qui conaissent).
  • Pieces – Sum 41. À la base ce groupe est plutôt punk-pop (si je ne me trompe pas), mais cette chanson est plus douce, il existe une version au piano sur youtube qui n’est pas mal non plus.
  • Help! – The Beatles. Bon, je crois que tout le monde connais ce groupe, pas besoin de décrire quel genre de musique nous avons là.

C’est tout pour cet article, n’hésitez pas à partager vos trouvailles aussi!

Bilan du mois de mars 2017

Hey!

C’est l’arrivée du printemps là non? En tout cas j’ai plus d’énergie, et il fait déjà presque trop chaud x)

Comme chaque mois, voici notre Bilan du mois avec nos lectures, les films qu’on a vu, et une petite citation, bonne lecture!

Misstournesol:

Livres:

Tartuffe de Molière, je n’ai pas particulièrement aimé, il peut être intéressant à étudier cependant.

Films:

Captain fantastic, j’ai trouvé ce film très intéressant et très beau *-*
Tous en scène, un petit dessin animé sympathique 🙂

Citations du mois : « Un mot amical ne coûte rien et pourtant c’est le plus beau des cadeaux. » -Daphné Du Maurier

Misscoquelicot:

Livres: des progrès par rapport au mois précédent:

Dom Juan, de Molière. Lecture pour les cours et j’ai bien aimé! Je me souviens qu’au collège je n’aimais pas particulièrement ce genre de littérature, mais les goûts changent 😉

   
Ce que nous dit la nature, regards croisés sur l’évolution des origines à nos jours. Une sorte de débat entre différents personnages tous différents et également intéressants (bouddhistes, chrétiens, athés,…) autour donc de l’évolution du monde, la place de la nature, des pistes sur comment essayer de faire changer les choses (on parlé d’évolution et non de révolution)
Supplément au voyage de Bougainville, Diderot. Pour les cours encore une fois, heureusement il est rapide et relativement facile à lire… pour l’époque c’était sans doute révolutionnaire comme idées, mais pour moi ça l’est un peu moins. Intéressant quand même mais voilà quoi.

     
Princesse de Clèves, Madame de Lafayette. Que j’ai lu de mon plein gré (oui oui) suite à l’adaptation libre que j’avais vu il y a quelques temps déjà (janvier il me semble). Les sentiments, ahh les sentiments… surtout quand on essaie tant bien que mal de les dissimuler… c’est horrible à dire mais je pense comprendre Madame de Clèves sur certaines de ces idées/principes.

Films:

Queen of katwe, un disney (forcément y’a un petit coté mélodramatique… dommage). Basé sur une histoire vraie, l’histoire d’une jeune joueuse d’échecs venant d’un mileu défavorisé. Peut mieux faire.

     
Contes de terremer, un studio ghibli, forcément j’ai aimé, avec quelques idées que j’aime beaucoup…
The beatles: eight days a week, donc comme l’indique le titre c’est un documentaire à propos des Beatles. Très interessant, pas trop long, j’ai appris quelques petites choses!

     
Dancer, un film sur le danseur Sergeï Polunin… Peut-être un peu prématuré de faire un documentaire sachant qu’il est encore jeune, mais bien quand même… « qu’est ce qu’il danse bien quand même », « c’est tellement beau… » -> moi tout le long du film
When Marnie was there. Pas extraordinaire, mais l’histoire est originale, et comme d’habitude j’aime bien les dessins (coucou studio ghibli).Y’a de l’idée.

      

 

Les femmes du bus 678. Le harcèlement sexuel dans les bus en Egypte, des femmes qui en ont marre, un chouette film féministe qui montre des femmes qui veulent changer les choses.

  

The addams Family, une comédie familiale plutôt sympa.

  

Fight Club, pas mal, l’idée est bien, même si j’ai l’impression qu’il y a quelques faux-racords… et il est peut-être un peu trop violent à mon goût, mais il fallait s’y attendre.

Pitch perfect et pitch perfect 2. Bon, ok, je l’ai regardé en cours quand je m’ennuyais, je ne l’aurai sinon sans doute jamais vu. J’ai légèrement l’impression que c’est un ramassis de stéréotypes (plutôt dégradants), et c’est au bord de la comédie musicale (ou est-ce que c’en est une? je ne sais pas) ><‘

Ma citation du mois: « Il est pourtant évident que les pollutions dont souffre la Terre aujourd’hui sont autant matérielles et chimiques que mentales. D’où l’importance de l’esprit imprégnant nos actes et de l’énergie que l’on insuffle à cette terre qui nous porte. » -Claire Eggermont

Bilan du mois de février 2017

Hey!

Viens de s’écouler le mois de février, qui pour moi est passé trèès rapidement (ok y’a 3 jours de moins, mais quand même !) et vous ?

Comme tous les mois, voici nos lectures, les films qu’on a vu, et une citation, bonne lecture

Misstournesol:

Mois plutôt tristounet, je ne lis plus rien c’est horrible :'(
J’ai juste lu Madame Bovary de Flaubert (encore et toujours: pour les cours), j’avoue que je n’ai pas trop aimé, je l’ai lu vraiment lentement je crois que ça m’a pris plus d’un mois ><

Niveau films, j’ai vu :

Civil War, j’ai bien aimé mais sans plus, un peu long sur les bords ^^’

Mustang. Juste wow. L’histoire de cinq sœurs en Turquie obligées de se marier. J’avais les larmes aux yeux à la fin. (totalement l’opposé de Civil War je sais je sais x) Franchement à voir si ce n’est pas déjà fait.

La La Land. J’ai adoré. Je comprend maintenant l’engouement autour de ce film et les oscars qu’il a gagné ;). Soit il plaît, soit il ne plaît pas. Personnellement, je me suis laissé happé par la musique, les belles images et l’histoire et je n’ai pas été déçue. *-*

Ma citation du mois est « On voyage pour changer, non de lieu, mais d’idée » de Hippolyte Tain.

Misscoquelicot:

Un mois légèrement déprimant, je n’ai rien lu et n’ai vu que ces quelques films (5):

The Neon Demon. Un film « d’horreur psychologique »? Je ne sais pas comment le décrire… c’est un peu déprimant, c’est une autre façon de voir l’univers du mannequinat, même si quelques moments sont irréels je pense que certaines idées sont clairement représentatives de notre monde (j’espère être compréhensible). Visuellement très plaisant (un peu dans le même style que Love, avec toutes les scènes érotiques en moins), des couleurs néons, des cadrages intéressants.

Pulp Fiction: Un classique, et je sais pourquoi ! L’histoire est cool, il y a des sorte de va-et-viens plutôt intéressants. Et puis la fameuse scène de danse 😉 Un bon film!

American Ultra: j’avais lu des critiques assez péjoratives, mais au final j’aime bien. Un jeune homme qui croit qu’il est en train de devenir un robot (alors que non)… bon ok c’était juste une des scènes mais je trouvais ça trop drôle x). Bref, qui ne comprends plus ce qui lui arrive ni qui il est après avoir découvert qu’il était une sorte de surdoué du combat (c’est très clair je sais).

   

The Edge Of Seventeen: La bande annonce vendait un film super drôle sur, en gros, les problèmes d’une ado. Franchement déçue, je m’attendais à mieux.

First Girl I Loved: Une fille (Anne) qui tombe pour la première fois amoureuse d’une autre fille (Sacha), et toutes les « difficultés » que ça entraîne, entre son meilleur ami jaloux, Sacha qui assume pas sa relation, etc. Mouais, rien d’extraordinaire quoi.

Ma citation du mois: pas trop d’idées, donc en voici une qui sort de nul part mais que j’aime bien « Je peins des fleurs pour qu’elles ne fanent jamais » il me semble que c’est de Frida Khalo.

Bon mois de mars à tous !

Les Fiancés de l’hiver, le Passe miroir livre 1 de …..

Hey!

Voici une chronique sur les Fiancés De L’Hiver , le Passe-Miroir (livre 1) de Christelle Dabos.

Résumé: Ophélie est mariée de force à un étrange personnage qui habite loin de sa ville natale et qui plus est, lui est totalement inconnu. Elle qui est de nature plutôt discrète et réservée, la voilà qui se retrouve à devoir mener une vie à la cour! Mais c’est sans se douter de tous les secrets et complots qui s’y trament…

Mon avis:
Le résumé ne me faisait à vrai dire pas super envie (contrairement à la couverture que je trouve sublime *.*), mais j’avoue qu’il est difficile de trouver un résumé qui donne envie de lire ce livre sans pour autant décevoir le lecteur…
Je n’ai pas décroché. J’ai fini ce livre en à peine 2 jours tellement je voulais connaitre la suite et j’étais prise dans l’histoire. Bien fourni en détail, j’ai trouvé amusant de m’imaginer les décors, les personnages,… Il s’agit d’un monde fictif, mais j’ai eu énormément de mal à déterminer à quelle époque le récit se déroule, pas que ce soir particulièrement important, c’est juste le vocabulaire employé par les personnage me parait un peu vieux, les gens portent des perruques, vont à des bals, portent des belles robes et ont des valets. Mais ils ont aussi des téléphones portables? Je suis un peu confuse sur ce point là, mais ce n’est qu’un détail.
Le récit est agréable à lire, il y a un vocabulaire assez riche, ce que je trouve plaisant et même parfois drôle. Je n’ai qu’une hâte: lire la suite!

La chronique de misstournesol: La Passe-miroir tome 1 : Les fiancés de l&rsquo;hiver:

Bilan du mois de janvier 2017

Salut !

Ahhh le mois de janvier… le mois où l’on décide de changer plein de mauvaises habitudes, avec les résolutions notamment… On est à présent au mois de février, observez-vous réellement une différence par rapport à, je ne sais pas, le mois de décembre ? Est-ce vraiment lié à la nouvelle année ou juste à ce que vous avez vécu entre temps ? Perso j’ai abandonné depuis longtemps l’idée de tenir mes résolutions hehe x)

Bref, c’était la petite intro un peu bizarre (de misscoquelicot x), place au bilan, avec les livres qu’on a lu, les films qu’on a vu, et une petite citation !

Bonne lecture !

Misstournesol:

Livres:  mon mois de janvier a été plutôt tristounet niveau lecture… j’ai principalement lu Mme Bovary de Flaubert pour les cours et je ne l’ai toujours pas fini… ><‘ plus quelques manga dont :

Love, be loved, leave, be left tome 2 de Io Sakisaka, un shôjo très sympa, j’ai hâte de lire la suite !

Films: je suis allée au cinéma voir :

Vaiana, la légende du bout du monde (Moana) que j’ai adoré !! Un autre Disney vraiment génial ! Je n’ai fait qu’écouter les chansons après avoir vu le film x)

Your name, je suis allé le voir en version originale sous-titré français. On ne peut que rester bouche-bée après avoir vu ce film. En plus de super beau dessins et de personnages attachants, une intrigue absolument géniale avec un dénouement complètement fouu ! Bref, si vous aimez les films d’animations japonais, foncez ! 😉

Puis j’ai regardé deux comédies musicales que je voulais voir depuis assez longtemps, je n’ai pas été déçu !

Singin’ in the rain, celle que j’ai préféré d’entre les deux, plein de bonne humeur et de chansons entraînantes ! 😀

West Side Story, un classique niveau comédie musicale. Bien aimé, mais sans plus. 🙂

Ma citation du mois est « Il n’y a pas de hasards, il n’y a que des rendez-vous. » -Paul Éluard

Misscoquelicot:

Livres:

   

– Les Pluies, de Vincent Villeminot. Pas mal, il se lit rapidement, rien de particulièrement intéressant. Le personnage principal, qui est un garçon me tapait un peu sur les nerfs avec ses « tout est de ma faute » « je suis le responsable » blablabla, persuadé qu’il a rencontré son grand amour à 14 (ou 15?) ans. C’est pas mon truc. Il va y avoir (ou il y a déjà, je ne sais pas) un deuxième tome, et je ne le lirais sans doute pas.
– Promise, Insoumise, Conquise de Allie Condie. Une trilogie un peu dystopique sur une société qui contrôle tous nous faits et gestes (en quelques sortes). J’ai écrit une chronique ici
– Le livre de Perle de Timothée de Fombelle. Un gros coup de coeur ! Pour la chronique, c’est par ici !
– La Passe-miroir tome 1 : Les fiancés de l’hiver, de Christelle Dabos. Une lecture très agréable! (j’ai même plutôt dévoré le livre ^^)
– Le mariage de Figaro, Beaumarchais. Je l’ai lu pour mes cours de français. Lecture étonnamment facile si l’on considère l’époque où il a été écrit. Je suis contente de l’avoir lu, j’aime bien l’opéra qui en a été fait (je ne me souviens pas du compositeur…).

Films:
The dreamers est un film que j’ai trouvé assez étrange par rapport à la relation entre deux jumeaux et un de leurs « amis ». C’est un peu perturbant.

    
La belle personne, l’adaptation libre de La Princesse de Clèves (que je n’ai pas lu). Alors lui, j’ai adoré. Le jeu d’acteur est pas mal, avec Léa Seydoux et Louis Garrel (je trouve les deux acteurs assez beaux dans ce film, surtout Léa Seydoux avec ces cheveux noirs il me semble qui font ressortir sa pâleur *.*… c’est personnel).
If i stay. J’avais lu le livre, pas tellement accroché, pareil pour l’adaptation. Il est dans le style que j’appelle « typiquement américain », le côté hyper dramatique, avec le petit copain qu’elle aime plus que tout blablabla… bon. Ok. Pas mon style.

   
The riot club. Les traditions/bizutages des étudiants de l’université de Oxford. Morale du film: les riches font ce qu’ils veulent et ressortent toujours gagnants, tant pis pour les autres.
Little miss sunshine, un film qui met de bonne humeur avec ses personnages attachants: une petite fille de 7 ans qui veut passer un concours, un grand-père pervers, un oncle suicidaire/dépressif, un frère qui refuse de parler… ça fait du bien de temps en temps x).

                                
9 songs. Un film qui dure une heure, alternant scènes érotiques et extraits de concerts. Sans plus.
Beautiful thing. Deux adolescents qui ont du mal à accepter leur homosexualité qu’ils découvrent tout juste. Un film « tout mignon ».

                     
Vanity fair. Les intrigues de l’époque, la pression pour trouver un mari de bonne famille pour qu’il parte ensuite à la guerre, la bataille pour essayer de s’élever socialement… presque un film documentaire sr la situation des femmes de l’époque. Je n’ai pas trop aimé.
Les enfants du siècle retrace l’histoire d’amour entre George Sand et Alfred de Musset. L’Amour avec un grand A, qui fait plus ou moins rêver…


Ralph. Il faudrait un miracle pour sortir sa mère du coma. Bien décidé à le produire ce miracle, il se met en tête qu’arriver premier au grand marathon de Boston sera celui qu’il lui faut. Touchant (un peu énervant parfois avec les « alleluja » chantés régulièrement, mais ce n’est qu’un détail).

Ma citation du mois: « Un dieu né de la peur est un faux dieu.«  de Osho.  Je ne dis absolument pas que c’est vrai, je vous invite juste à réfléchir sur ce qu’il ajoute à ce propos: on remarque que ce sont surtout (pas seulement, mais ils sont plus nombreux) les personnes âgées qui vont à l’église, étant plus proche de la mort, de mourir, ils ont « besoin » de ce raccrocher à une explication, à une idée de ce qu’il ce passe ensuite… Leur dieu serait donc né de la peur de la mort ? Je vous laisse vous faire votre propre opinion sur le sujet 🙂

Everything, everything

Coucou, toute petite chronique sur un livre que j’ai lu en octobre dernier x)

Titre: Everything, everything
Auteur: Nicola Yoon
Traduit (de l’anglais, États-Unis) par: Éric Chevreau
Illustrations de: David Yoon
Maison d’édition: Bayard
Nombre de pages: 360
Date de parution: avril 2016

Résumé:

Ma maladie est aussi rare que célèbre, mais vous la connaissez sans doute sous le nom de « maladie de l’enfant-bulle ». En gros, je suis allergique au monde. Je viens d’avoir dix-huit ans, et je n’ai jamais mis un pied dehors. Un jour, un camion de déménagement arrive. Je regarde par la fenêtre et je le vois. Le fils des nouveaux voisins est grand, mince et habillé tout en noir. Il remarque que je l’observe, et nos yeux se croisent pour la première fois. Dans la vie, on ne peut pas tout prévoir, mais on peut prévoir certaines choses. Par exemple, je vais certainement tomber amoureuse de lui. Et ce sera certainement un désastre.

Mon avis:

Oui bon ok, je l’avoue, quand j’ai vu ce livre j’ai immédiatement flashé sur la couverture. En même temps c’est pas difficile. Je la trouve super jolie, colorée avec plein de petits dessins. Mais je ne l’ai pas acheté que pour ça hein, l’histoire avait l’air sympa. Une petite histoire d’amour sans prise de tête (ou pas).

Eh bien, c’était une histoire d’amour sympa, pas un grand chef d’œuvre de littérature, mais un bouquin sympathique, que j’ai lu en une soirée je crois (non je n’ai pas dormi x).

L’histoire d’amour lié à la maladie fait un peu penser à Nos étoiles contraires dit comme ça, et c’est vrai que maintenant que j’y pense, y a pas mal de ressemblances, mais c’est pas du tout pareil (heureusement x)).

La fin m’a complètement scotché, y a un retournement de situation et je ne m’y attendais absolument pas !! J’en croyais pas mes yeux.

Et puis au niveau du livre, j’ai bien aimé comment l’histoire était présentée. Avec des listes, des post-it par-ci par-là, des petits dessin et les messages que nos deux amoureux s’envoient… C’était sympa.

Bref, un petit livre agréable pour pas trop se prendre la tête, avec des découvertes surprenantes…